Recherches - À propos des M dans Comoni


par Charles Aude

 

Effectivement, Pierre Trofimoff aussi bien dans l’histoire du Revest publiée en 1963 que dans celle publiée aux « Amis du vieux Toulon » indique « Commoni ».

 

Les sources indiquées sont Strabon, Pierre Bell autour d’une histoire de la Valette au 19ème siècle et le trophée de la Turbie.

 

J’ai consulté le livre de référence en la matière (cité dans tous les ouvrages, type collection Clio, etc.) et publié en 1975 : « Les peuples pré-romains du sud de la Gaule » par Guy Barruol qui analyse :

  • Les différentes sources, littéraires et épigraphiques,
  • Les différentes peuplades.

 

Il en ressort que :

  • Chez Strabon, on parle des Sabyeux, des Celtligures, c’est assez général.
  • Chez Pline, « Histoire Naturelle», on cite la liste des peuples et l’on peut lire les Comani (cf. Barruol, pages 208 à 210) et les Camunni inscrits sur le trophée des Alpes (cf. également note Barruol, page 209) mais qui sont un peuple des Alpes (du Val Camonica).
  • Ptolémée indique les Comani entre Marseille et Fréjus (cf. Barruol, page 209).

Nos Comoni ne sont cités dans aucune de ces sources, Barruol indique seulement la référence incertaine à Plutarque que j’ai consultée (La vie de Camille – 15ème paragraphe) et dans laquelle je n’ai pas lu « Comoni » (ni dans le texte français, ni dans le texte en grec !).

 

J’opte donc pour deux « fondements » :

  • Mes Comoni seraient une peuplade supplémentaire, plus « locale », qui se serait transmise le mot de générations en générations jusqu’à « Ieu, pitchoun, sieu uno Comoni » cité par M. Durand.
  • Mes Comoni sont des Comani prononcés avec l’accent revestois … ce qui paraît le plus plausible.

 

A mon sens, pas de problème pour intégrer mes Comoni mais personnellement je n’y mettrai qu’un M.


Index |Info | Permalien
PDF-Imprimer-Mail

Histoires

MajFiction

MajRecherches

MajDocs

NouveauLa Maison des Comoni

Feuilleton