Recherches - Les sources antiques : Strabon, Pline et Ptolémée


            Né en Asie mineure entre 65 et 54 avant Jésus Christ et mort entre 21 et 25 après Jésus Christ, Strabon a écrit sa « Géographie » vers 18 après Jésus Christ. Il évoque de façon générale les Saliens (cf. ci-dessus) et les Celto-Ligures.

 

            Dans son « Histoire Naturelle » (III, 4 -34-), Pline énumère les peuples de la côte : « Citharista portus, regio Camactulicorum … ».

 

            Ptolémée, géographe alexandrin de langue grecque du 2ème siècle de notre ère, crée le trouble lorsqu’il situe sur le territoire des Camatuliciens les Comani définis ainsi :

  • Massibia urbs,
  • Tauroention
  • Promontoire de Cithariste
  • Olbia urbs
  • Embouchure de l’argentuis
  • Forum Julii, Colonia

 

Selon G. Barruol, du CNRS, dans la thèse duquel nous avons beaucoup puisé (2), le géographe a ici commis une erreur, mais le problème reste entier.

 

Cet ethnique Comani peut être rapproché avec celui des Cenomani de la plaine du Pô, avec l’anthroponyme Comanus qui est celui d’un roi des Segobrigii, peuplade sur le territoire de laquelle les Phocéens fondèrent Massalia, mais aussi avec l’ethnique Camunni du Val Camonica qui est cité sur le trophée des Alpes de la Turbie.

 

Guy Barruol indique également un rapprochement possible avec Comoni « dont la lecture est à vrai dire incertaine chez Plutarque, Cam.15 ».

 

C’est la seule référence écrite aux Comoni et j’avoue ne pas ne pas l’avoir retrouvée en feuilletant la « Vie de Camille » de Plutarque, ni dans le texte grec, ni dans la traduction française.

 

Convaincu, d’après ce qui précède d’une présence humaine sur le territoire revestois bien avant l’invasion romaine mais incertain quant à son appellation (la seule certitude étant celle de l’appartenance à la peuplade des Camatuliciens), le conseil municipal du Revest-les-Eaux, en nommant l’espace culturel « Maison des Comoni » a voulu ressusciter l’identité d’une tribu (sinon d’une peuplade –cf. ci-dessus) dont la mémoire semble s’être perpétuée par l’histoire orale.


Index |Info | Permalien
PDF-Imprimer-Mail

Histoires

MajFiction

MajRecherches

MajDocs

NouveauLa Maison des Comoni

Feuilleton