Recherches - Point de Celtes dans le Var - 1999


Dominique Legenne : Var, Terre d'Histoire, éd. Actes Sud, 1999

L'arrivée à la fin de l'âge du bronze de populations venues d'Europe centrale demeure difficile à démontrer, faute de vestiges. Aujourd'hui, les chercheurs s'accordent à reconnaître que ces fameux Ligures, dont le nom apparaît dans les premiers textes grecs, à partir de l'âge de fer, c'est-à-dire au premier millénaire avant J.-C., sont les descendants des populations néolithiques aux origines méditerranéennes.

En revanche, point de trace des Celtes, bien que le terme celto-ligure revienne dans les textes quelques siècles plus tard.

"Des textes parlent d'invasions celtes à Rome, dans le Nord de l'italie, mais aucun ne parle de l'arrivée de Celtes dans notre région, confirme Jacques Bérato (NDLR du Centre archéologique du Var). Nous n'avons jamias trouvé de vestiges culturels qui pouvaient traduire une origine exogène celte."

Les Ligures se divisent en différentes tribus, souvent belliqueuses. Pour se défendre et affirmer leur puissance, les populations se regroupent en des habitats fortifiés, baptisés "oppidums". Ils se perchent sur des promontoires, au-dessus des plaines, non loin d'un cours d'eau.

Et ils sont nombreux, si l'on en juge par les quelques 400 oppidas retrouvés à ce jour dans le Var.


Index |Info | Permalien
PDF-Imprimer-Mail

Histoires

MajFiction

MajRecherches

MajDocs

NouveauLa Maison des Comoni

Feuilleton